STS, acteur unique en gestion des temps et paie transport

Un plan de modernisation et de compétitivité pour le transport routier

STS, acteur unique en gestion des temps et paie transport

Un plan de modernisation et de compétitivité pour le transport routier A l’occasion d’une grande conférence de presse le 4 février dernier, l’Union TLF, la FNTR et l’UNOSTRA ont présenté un programme en faveur du transport routier. Les fédérations de transports se sont alliées afin de proposer un tout nouveau plan d’action visant à moderniser et promouvoir le transport routier.

Cette annonce fait écho aux négociations salariales qui se dérouleront prochainement avec les syndicats. Ce plan, intitulé Cap 2020, vise à répondre aux quatre défis qui se posent aux entreprises du transport routier de marchandises :

  • la relance de la compétitivité
  • la concurrence déloyale
  • l’attractivité des métiers du transport routier
  • la révolution énergétique des poids lourds

Les trois fédérations précisent dans leur dernier communiqué de presse que se plan est une « réponse aux attentes et revendications des partenaires sociaux » et qu’il vient se placer en complément du pacte de responsabilité proposé par le Président de la République François Hollande en janvier 2014.

L’Union TLF, la FNTR et l’UNSTRA établissent une liste de demandes qu’ils classent en quatre thématiques.

 La compétitivité

  • le rejet de toute fiscalité spécifique supplémentaire supportée par les seules entreprises de transport routier,
  • la préservation du gazole professionnel,
  • la mise en œuvre d’une meilleure articulation entre la réglementation sociale européenne et française par une redéfinition du temps de travail dans le transport routier.

Lutte contre la concurrence déloyale

  • la redéfinition du cabotage au niveau européen (restriction du cabotage à la fois en durée et en nombre d’opérations),
  • la création d’un régime européen du travailleur hautement mobile pour clarifier la situation sociale du conducteur à l’international,
  • la mise en chantier rapide d’une réglementation européenne visant à encadrer le transport léger.

Attractivité des métiers

  • la refonte des classifications des métiers du transport routier,
  • la modernisation de la protection sociale spécifique,
  • la rénovation de la convention collective.

Développement durable

  • des aides à l’achat de véhicules à motorisation gaz, électriques et hybrides,
  • la stabilité de la fiscalité pesant sur le gaz carburant,
  • la création d’un label reconnaissant la performance énergétique des entreprises dans la lutte contre les émissions de CO2.

CAP 2020 sera sans doute la feuille de route des débats qui animeront le transport routier dans les prochains mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *