STS, acteur unique en gestion des temps et paie transport

Les infractions à la réglementation et la gestion des données sociales dans l’Officiel des transporteurs

STS, acteur unique en gestion des temps et paie transport

Edito de L'Officiel des Transporteurs N° 2746 du 11/07/2014 L’officiel des transporteurs titre dans son numéro du 11 juillet 2014 (N°2746) sur le « Vol de fret et camion frigo, appels d’offres infiltrés les réseaux mafieux redoublent d’imagination économique ». C’est l’occasion pour Benoit Barbedette – Directeur de la rédaction de l’Officiel des transporteurs – de prendre la plume pour un édito remplit de sagesse sur la gestion des infractions et des données sociales dans les entreprises de transport et logistique.


Le poids réglementaire est-il devenu si lourd qu’il serait impossible, dans le domaine social, de commettre zéro infraction, partout en tout temps ?

C’est une question douloureuse pour certaines entreprises de transport et une crainte pour la grande majorité. Le système de paie est un sujet sensible et, chaque année, les éléments le constituant (depuis la collecte des données du disque jusqu’aux calculs et ratios) deviennent plus complexes, cela s’ajoutant à un contexte économique et commercial non moins ardu.

Dans un livre blanc paru en mars 2014 (avoir sur notre site) très instructif, le cabinet spécialisé en gestion de données sociales, STS, a fait un inventaire des infractions du transport routier (sur la base de 15 000 bulletins de salaire traités chaque mois) qui sonnent le glas des entreprises qui n’y porteraient pas attention. Parmi les deux infractions le plus souvent relevées : la carte « oubliée » dans l’appareil sans respecter la procédure de fin de mission (amende de 4ème classe) et les retards récurrents dans l’archivage légal (passibles d’une amende de 5ème classe). Comment faire pour se mettre en sécurité et initier des actions correctives en permanence afin de ne pas finir au tribunal par … inadvertance ?

Face à ce niveau d’exigence, qui est jaugé lors des contrôles sur route ou en entreprise, les rapports d’heures et d’infractions sont devenus des outils précieux de gestion, aussi importants que le compte d’exploitation. Dans cet objectif, trois règles d’or sont à rappeler. En premier lieu, il est prudent de faire appel à des experts de la gestion de données sociales transport, avant que le risque d’erreur ne change de statut, passant de l’acceptable à l’inacceptable.
Ensuite, il est urgent de savoir choisir et utiliser la technologie mise à disposition, à partir des chronotachygraphes numériques, logiciel up-to-date et outils de wokflow. Or leur usage ne coule pas de source.
Enfin, il est indispensable de rendre les conducteurs acteurs de ces procédures réglementaires, y compris dans la compréhension du risque. Cela doit faire partie de leurs compétences. A intervalles réguliers, un petit test sur les infractions peut, dit-on, leur rafraichir la mémoire. Il est aussi valable pour les employeurs soumis à cette pression mensuelle.

Source : Benoit Barbedette, Directeur de la rédaction de l’Officiel des transporteurs

Retrouver le livre blanc sur les infractions à la réglementation transport et les calendriers des petits déjeuners sur le site web STS.

Infractions reglementaires routier sts

Edito de Benoit Barbedette
Source : Officiel des transporteurs N°2746 Juillet 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *