STS, acteur unique en gestion des temps et paie transport

Indemnités des frais de déplacement du transport routier en 2017

STS, acteur unique en gestion des temps et paie transport

Les organisations patronales ont signé le 13 mars 2017 un nouvel accord portant sur la revalorisation des frais de déplacement dans le transport de marchandises, le déménagement et les prestations logistiques. Cet avenant vient de faire l’objet d’un arrêté d’extension au Journal Officiel du 18 août. Il devient donc applicable à toutes les entreprises. Cet accord a été signé par les organisations patronales UFT (mandatée par l’Union TLF, CSD, FEDESFI et FNTR), UNOSTRA et FEDIMAG, ainsi que les organisations syndicales FGT- CFTC et FGTE-CFDT.

Application du protocole relatif aux frais de route

La grille des frais de déplacement est entrée en application au 1er avril 2017 uniquement pour les entreprises adhérentes à l’une des fédérations signataires.

Depuis la publication de l’avenant au Journal Officiel en août 2017, elle devient applicable dans toutes les entreprises.

Vous pouvez consulter l’avenant n°66 du 13 mars 2017 relatif aux frais de déplacement des ouvriers sur le Journal Officiel. L’arrêté du 10 août 2017 portant extension de l’avenant à la convention collective nationale des transports routiers et des activités auxiliaires du transport est également consultable sur Legifrance.

Les taux revalorisés des frais de déplacement du transport routier en 2017

Frais de route du Transport routier en 2017

*1 : La limite d’exonération varie selon que le personnel prend son repas sur le lieu de travail ou en dehors du lieu de travail (9,00 € en cas de repas en dehors du lieu de travail et 6,40 € en cas de repas sur le lieu de travail).

*2 : Il existe deux situations. Pour Paris et les départements de la petite couronne (92, 93 et 94), la limite est fixée à 65,30 € pour la chambre et le petit-déjeuner + 18,30 € au titre du repas. Concernant les autres départements, la limite est fixée à 48,50 € pour la chambre et le petit-déjeuner + 18,30 € au titre du repas.

Commentaires sur cet article

  • FROMONT THOMAS le a dit:

    je souhaite avoir un renseignement : un conducteur routier 44t coef 150 affectuant des déplacements (en france) toute la semaine . comment applique ton les frais de déplacements ?? un controleur urssaf m’a indiqué que nous ne pouvons donné le casse croute au chauffeur si il ne commence pas son activité avant 6h00 la matin . en sorte un conducteur en déplacement n’a pas d’indemnitée casse croute et ne doit donc pas prendre de petit déjeuner ??? . ce controleur m’indique que je dois lui verser le repas du midi + le repas du soir + la nuit ( soit 1 grand déplacement) mais pas l’indemnité de casse croute en sup . est vrai , peut on me renseigner ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *