STS, acteur unique en gestion des temps et paie transport

Camion électrique, le futur du transport routier ?

STS, acteur unique en gestion des temps et paie transport

Annoncé depuis juillet 2016, c’est seulement depuis quelques semaines que nous avons eu des nouvelles du premier modèle de semi-remorque 100% électrique fabriqué par Tesla. Lors d’un événement organisé spécialement pour cette annonce, Elon Musk – le dirigeant de Tesla, a levé le voile sur son prototype de 36 tonnes devant un parterre de spécialistes. Il a affiché clairement ses ambitions de révolutionner l’industrie du poids lourd …

Camion electrique

La fiche technique du Tesla Semi

Après avoir révolutionné le secteur des voitures électriques et le transport spatial (SpaceX), le modèle de semi-remorque de Tesla était forcément très attendu par le petit monde du transport routier. Nommé Tesla Semi, le prototype présenté par Tesla détonne par rapport aux poids lourd traditionnels.

Lignes épurées et couleurs sombres, la fiche technique du Tesla Semi laisse rêveur :

  • 4 roues indépendantes
  • 4 moteurs électriques
  • 0 à 100 Km/h en 5 secondes
  • 0 à 100 Km/h en 20 secondes avec une remorque de 40 tonnes
  • Coefficient de pénétration dans l’air : 0,36 (inférieur à celui d’une voiture de série mais jamais atteint par un tracteur semi-remorque)
  • Logiciel Autopilot d’aide à la conduite
  • Série de capteurs et de caméras pour accroître la sécurité

Une autonomie en demi teinte

Le modèle présenté par Elon Musk peut parcourir environ 800 km sans aucune recharge s’il est chargé à son poids maximal et à vitesse d’autoroute. Pour mémoire un camion fonctionnant au gasoil peut rouler sur une distance deux fois supérieure avec un seul plein complet …

Elon Musk

Mais pour le dirigeant visionnaire ce n’est pas un problème, en effet Elon Musk a déclaré :

« Comme 80 % de trajets font moins de 400 km, cela veut dire qu’on peut aller à sa destination et revenir sans recharger ».

Et comme à son habitude Tesla prévoit une V2 pour son modèle. Le constructeur automobile prévoit, en effet, de construire des Megachargeurs pour son semi-remorque. Coté durée de vie, le camion est prévu pour durer 1,6 million de km soit plus de 40 tours du monde.

Confort de conduite et spacieuse cabine

Concernant la cabine de pilotage, un effort particulier a été porté sur le confort de conduite. La cabine est ainsi particulièrement haute afin de permettre au conducteur de se tenir debout et de se déplacer sans problème dans la totalité de la cabine.

Le volant et le siège sont placés au centre de la cabine et entourés de deux écrans. Ils seront équipés du logiciel Autopilot, le logiciel maison de navigation. Le Tesla Semi pourra donc s’appuyer sur la conduite partiellement autonome.

Une facture élevée et une production prévue pour 2019

Tesla Semi

Selon Elon Musk le coût de revient d’un camion traditionnel au diesel serait 20% plus coûteux qu’un Tesla Semi, assurance et carburant compris.  Sans doute une précaution oratoire pour justifier le prix catalogue de son futur bébé !

Pour une version standard, il faudra compter 150 000 Dollars. Une version avec une autonomie supérieure portée à 805 kilomètres sera proposée à 180 000 Dollars. Enfin comme pour ses modèles de voiture, une édition Founder sera disponible à 254 000 Dollars.

La production de ce camion futuriste devrait commencer en décembre 2019.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *